AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 28
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Mar 13 Mar - 22:59


Kara Matthews
personnage inventé

28 ans HumainIgnorant  célibataire agent de police
Le tir à l'arc est ma passion, je pourrais passer des heures à tirer .. Je ne rate que rarement ma cible. Voir même jamais. La famille est tout ce qui compte pour moi, je n'ai jamais abandonné l'idée que je retrouverais l'assassin de mon père. Mamita , la mère de mon père est maintenant ma seule famille. Je ne supporte pas l'injustice. Je ferais tout pour défendre les vraies valeurs de la vie et ce qui est juste. Le matin, si je n'ai pas pris ma douche, je suis grognon et ai du mal à réfléchir. J'ai tendance à craquer devant du chocolat, j'adore ça, j'en mangerais à toutes heures. Je porte des lunettes lorsque je suis fatigué car j'ai souvent mal à la tête dans ses cas là. Je n'aime pas les porter en publique mais ne supporte pas les lentilles de contact.   J'adore les boissons chaudes, je les trouve réconfortantes. Café au lait, un cappuccino, un café noisette, chocolat chaud, thé mais jamais de café nature, je trouve cela amère et trop beaucoup trop fort.


voici mon histoire


-On y arrivera, Chérie, je te le promets, avait dit ce soir-là un homme à sa femme.

Cela faisait des années que mes parents tentaient d’avoir un enfant. Après toutes ses années de galère ma mère, Salomé Matthews, professeur des écoles, tomba enceinte. Mon père, Jarod Matthews, agent de police, était le plus heureux des hommes, il prit soin de ma mère et ne la quittait pas d’une semelle malgré son boulot très prenant.

-Chéri, on doit y aller, le travail commence.. Salomé se dirigeait déjà vers la voiture.
-J'arrive, j'arrive. Jarod suivait sa femme, il essayait tant bien que mal de cacher son stress et sa panique. Ils allaient être parents.

Je vis le jour dans un petit hôpital et après tout les combats que mes parents durent endurer, ils choisirent de m’appeler Kara, qui signifie précieux et aimé. Je n’aurais jamais pu dire le contraire, mes parents m’ont aimé. Enfin d’après le dire de mon père. Ma mère n’eut malheureusement pas le temps de rentrer à la maison avec nous après ma naissance. Après un souci, mon père dû me ramener seul à la maison.

-Toutes nos condoléances monsieur Matthews.. Les gens serraient la main de Jarod, mais le regard vide, au fond de lui un trou béant était en train de se creuser, mais il lui restait encore un espoir, Kara, sa petite fille.

L’enterrement de ma mère se fit la semaine d’après. Depuis tout les ans a des dates bien précises nous nous rendions sur sa tombe et quand je me sens triste, je vais seule. Je ne sais pas si elle m’entend, mais avec ce que me raconte mon père, je me sens plus proche d’elle que de n’importe qui d’autre.

-Je monte tes affaires dans ta chambre, Mamita. Jarod était en train de porter une grosse valise tandis qu'en bas de l'escalier, sa mère tenait une petite fillette aux yeux noisette, elles étaient désormais les deux seules femmes de sa vie encore présentes.

Nous avons donc vécu mon père et moi dans une petite ville accompagné de Mamita, la mère de mon père. Celle-ci nous avaient rejoints peu de temps après le mort de ma mère elle tenait à ce que mon père puisse reprendre une vie à peu près normale, sortir, être heureux et surtout reprendre son boulot au commissariat. Même si élever une petite fille seule n’était pas toujours simple pour lui, je ne manquais de rien. Mamita me préparait mon goûter tous les soirs avant que je rentre de l'école et j’avais de super note à l’école. Mon enfance me laisse de merveilleux souvenir. Mon père était très présent et m’apprenait sa plus grande passion, le tir à l’arc.

-Mon loup, mange ton goûter et ensuite, tu iras dans le jardin, me cria Mamita, mais j'étais déjà en haut de l'escalier, je pris mon arc et mon carquois et descendis les marches quatre à quatre.
Arrivée devant la cible, je pris une flèche et me mis en position.

-Fermes les yeux, respire, ouvre, vise et tire.. Mon père me donnait des conseils en même temps que je décochais la flèche. Je me retournais vers lui en souriant puis allais lui sauté dans les bras.
-Dans le mille.

J’adorais cela. Je pouvais passer des heures à viser cette cible. Cela me détendait et parfois arriver à calmer mes crises de colère.

Tout était parfait, jusqu’à ce jour sombre.. Mamita était partie rendre visite à des amis. Je rentrais de l’école, j’avais une dizaine d’années. Je savais que mon père ne rentrerait pas tout de suite, j’avais largement le temps de me préparer mon goûter et de commencer mes devoirs avant qu’il ne rentre. Lorsque celui-ci rentra. Il me paraissait stresser, je ne comprenais pas pourquoi. Ses collègues l’attendaient dans la voiture selon lui et je devais aller cher la voisine lorsque mes devoirs seraient finis car il rentrerait tard. Il n’eut pas le temps de m’en dire plus qu’une fusillade éclata dehors.

-Tu restes ici, mon ange et surtout, tu ne bouges pas. M'ordonnais mon père.

Il me prit par la main et m’enferma dans un placard. Je ne devais pas bouger de là avant que quelqu’un de la brigade vienne me chercher. Il ferma la porte et parti. Je pouvais voir la scène à travers les lanières de la porte de placard. Un homme entra et demanda quelques choses à mon père, celui-ci ne répondit pas son arme de service près à tirer si besoin tendit que l’homme en face avait lui aussi une arme braquer sur mon père. Un autre homme arriva et lui chuchota quelques choses à ’oreille.
Soudain, un bruit de détonation résonna. Je fermais les yeux. Puis quelques minutes plus tard, la porte du placard s’ouvrit. L’homme me regarda surpris. Je reculais encore plus dans le fond de ma cachette, mais cela ne me servirais plus à rien bientôt, je serais à mon tour allongé sur le sol. Je fixais l’homme dans les yeux et celui-ci mis un doigt sur sa bouche pour me signaler de ne pas faire de bruit avant de partir en refermant la porte. Je restais la blotti dans le coin jusqu’au ce que j’entendis des sirènes d’ambulance arriver. Je sortis de ma tanière lorsque quelqu’un demanda s'il y avait du monde. L’ambulancier me trouva et je me retrouvais allonger sur le sol, évanoui après avoir vu mon père avec une marre de sang autour de lui.

Après ce tragique événement, je me retrouvais orpheline. J’avais toujours Mamita, mais cela ne me rendrait pas mes parents. Ma mère était morte d’un problème à ma naissance, je n’y pourrais rien, mais mon père avait été assassiner. Je n’avais plus qu’une seule idée en tête, le venger.

-Nous allons partir de la maison mon loup, nous allons vivre près de chez mon amie Maryse. Tu verras tout ira bien, me rassura Mamita, mais le chagrin m'avait envahi et malgré mon âge, j'avais déjà de la haine au fond de mon cœur.


Mamita nous avait emmené loin de cette ville peu de temps apres l’enterrement. J’avais dû me reconstruire et surtout me refaire de nouveaux amis. Je n’avais pas vraiment eu de mal étant de nature enjoué et sociable.

-Ferme les yeux. Respire. Ouvre. Vise. Et tire. Ma flèche partit et atterrit dans le centre de la cible. Une larme coula le long de ma joue.

Mon arc était mon meilleur ami. Ma passion pour le tir à l’arc était devenue vitale, je m'entraînais tous les soirs quasiment. Lorsque je pensais à mes parents, j’installais la cible dans la cours et visais pendant des heures, parfois même la nuit tomber, Mamita devait me faire rentrer. J’aurais pu ne jamais m’arrêter. Mon arc était devenu le prolongement de mon bras, et je ne me souvenais plus du jour où j'avais raté le centre. Mon club m'avait inscrite pour les compétitions et je les remportais toutes. Mes relations amicales se limitaient à deux trois amies.
Même si j'avais des tas de connaissance, je n’aimais pas parler de ma vie privée à trop de monde.

Vers l’âge de 18 ans, Mamita me poussa à aller vers les garçons , mais je n’avais pas envie d’une relation courte durée et souvent, j’étais trop banale pour plus que ça. J’étais brune, aux yeux noisette, ni trop moche ni le type de canon de beauté que tout le monde aimait, et surtout, j’étais super maladroite. Comment aborder un homme quand je lui renverse mon thé dessus ? Et lorsqu’un homme s’intéressait à moi souvent, je le faisais fuir, je n’avais pas envie de m’accrocher si je ne sentais pas ses papillons et ses fourmis au creux de mon ventre.

J’avais d’assez bonne note pour continuer mes études à l’université et entrer dans une école de police, je m’étais battue pour pouvoir y arriver. Je pourrais alors devenir agent et peux être retrouvé de truand qui avait tuer mon père. Je devins donc agent de police, j’avais un job et un appartement. Je passais mes journées dans le travail et lorsque je rentrais chez moi la plupart du temps, j’essayais de recoller les morceaux pour savoir qui avait bien pu faire ça à mon père.

-Félicitations mademoiselle Matthews , votre mutation pour Pine Creeks a été acceptée. M'annonça ma responsable. Je souris et pensais que j'aurais enfin peut être justice pour ce qui était arrivé à mon père.

Un soir, je mis la main sur un indice crucial. Je fis donc ma demande de mutation pour Pine Creek ,et espérais enfin faire payer à cet homme le crime qu’il avait commis. Je n’avais pas vraiment dit à Mamita pourquoi je partais,elle pensait que j’étais muté. Et je n’avais prévu que ma meilleure amie. Je pris donc cet appartement et allait enfin découvrir cette petite ville nichée entre montagnes et foret.

-Pine Creek me voilà..




derrière l'écran

Pseudo + Coco Âge + 26 ans Comment vous avez connu le forum + Par sa créatrice ;)  Groupe + écrire ici. Avatar + Crystal Reed Autres Comptes + Nope Quelque chose à rajouter + Hâte de voir tout le monde débarquer Smile Vive Pine Creek
Code:
<taken>Crystal Reed</taken> ღ <nom>Kara Matthews</nom>.

Revenir en haut Aller en bas
PLUS FORT QUE VOUS NE LE PENSEZ

avatar
ღ Messages : 58
ღ Dollars : 20
ღ Date d'inscription : 28/02/2018
ღ Age : 7
ღ Occupation : Je suis écolière.
ღ Staut Civil : Je suis trop petite pour être amoureuse puis j'aime pas les garçons, ils sont trop bêtes !
ღ Enfants : J'ai ma poupée Milly qui est ma fille.
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Maggie Elizabeth Jones
ღ Crédits : Natoune
PLUS FORT QUE VOUS NE LE PENSEZ
Mer 14 Mar - 11:10


Félicitation Kara

bienvenue sur la marque du diable
Je te souhaite déjà la bienvenue et tu le sais mais j'aime beaucoup ta fiche, donc c'est avec un grand, non immense plaisir que je te valide ! Tu es la première joueuse officielle de la marque du diable ! J'ai hâte de rp avec toi et de faire évoluer le lien Karys  

bienvenue sur la marque du diable
Te voilà valider et colorer, tu peux dès à présent aller à ta guise sur le forum et découvrir les secrets que cache Pine Creek ! Cependant, afin de ne pas te lâcher comme ça, je vais te donner quelques liens bien utiles. Je ne vais pas te dire d'aller lire le règlement et les annexes, car je suis sûre que tu l'as déjà fait. Etre validé c'est bien, mais si tu veux faire partie de l'aventure et être considéré comme membre actif, il te faudra obligatoirement remplir l'annuaire des membres, tu peux pas y échapper... Je te conseil aussi d'aller remplir ton dossier à century 21 pour avoir un logement et aussi celui de pôle emploi pour ton petit job. Puis tant que tu es lancé donne ta date de naissance pour peut-être avoir un petit cadeau le jour J...

Je sais que toi, tu as surtout envie de t'amuser, mais avant il te faut des amis, des connaissances, donc à ta place, j'irais créer ma fiche de relation, un modèle est disponible, mais tu n'es pas obligé de le prendre. D'ailleurs il se peut que tu ais besoin de personnes particulière, comme ta moitié, ton cousin Germain ou Gaston ou ton amie d'enfance perdue de vue  ? Pas de soucis, tu n'as qu'à aller créer un scénario ! Après si l'envie de RP est présente je t'invite aussi à aller dans ce sujet. Tu pourras peut-être trouver des personnes qui ont besoin d'un partenaire ou tu peux aussi en demander un ! Ensuite, quand tu auras des rps par milliers, n'oublie pas de les noter dans ton agenda pour ne pas les oublier, ou tu peux les mettre dans ton profil, si tu trouves ça plus pratique. Sinon je te recommande vivement le flood où l'on s'amuse comme des petits fous & de passer sur la ChatBox pour rigoler un petit peu ! Sinon pour toutes tes demandes, de lieux, de rang c'est dans la partie services et conseils qui faut aller. Surtout, n'ais pas peur de faire le petit curieux et va voir un peu partout dans le forum. Car je ne vais pas tout te dire non plus, c'est à toi de découvrir certaines choses par toit même !

Amuses-toi bien avec nous kara

Revenir en haut Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 28
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Mer 14 Mar - 21:38
MERCIIIII !!!! Je file faire tout ça de suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mondai-Ji-tachi ga Isekai Kara Kuru Sou Desu yo?
» Niniel En'Kara
» Un travail comme un autre.. [PV Kara Bawen]
» RODNEY MATTHEWS
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Création de Personnages :: Station de Création :: Registre de la Ville-
Sauter vers: