AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tout va bien (Charlie et Kara)

 :: Bienvenue à Pine Creek :: Rue Principale :: Clinique Médicale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 28
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Dim 18 Mar - 17:29


Tout va bien ...

Charlie Kessington & Kara Matthews


-Ouille, tu me fais mal..
- Arrêtes de bouger chochotte , ris mon coéquipier en appuyant sans délicatesse sur mon sourcil avec un coton plein de produit qui sentait l'alcool.

Il venait de me donner une poche de glace pour ma bosse sur la tête et tandis que je la tenais sur mon crâne où je pouvais déjà sentir la bosse qui pointait son nez, il désinfectait une blessure à mon arcade sourcilière. Il avait préalablement enlevé le sang de ma joue, car cela avait coulé le temps de rentrer au commissariat.
Notre chef entra dans le bureau :

- Jones, il se passe quoi ici?

Il venait de questionner mon partenaire. Le dénommé Jones avait à peine 35 ans, blond, une allure féline et un caractère de cochon. Nous étions en binôme depuis mon arrivée, son ancien partenaire avait été muté, mais selon lui c'était un idiot complètement bourré à longueur de journée. Jones était dans le commissariat depuis pas mal de temps.

J'avais donc aujourd'hui fait ma première mission à ses cotes sauf qu'il avait voulu me faire une petite blague qui avait mal tournée. Visiblement, il s'agit d'une tradition ici, vu les regards que nos collègues nous avaient lancés lorsque nous étions rentrés. Ils étaient tous mort de rire. Un soi-disant braquage, nous nous étions rendu sur les lieux. Jones savait très bien que le marchand qui avait été braqué n'était pas commode, voir même un peu fou, il m'avait laissé entrer en premier, bien évidemment. Sauf que cet homme désagréable qui avait eu peur du braqueur m'attendait derrière sa porte, et croyant qu'il s'agissait du malfaiteur qui revenait, il m'avait donné sur la tête un énorme coup de batte et je m'étais écroulé au sol cognant mon arcade sourcilière contre la plainte du commerce. Jones avait ri, visiblement cela lui était déjà arrivé sauf que j'avais réellement mal. Idiot. Par la suite il m'avait tout de même aidé à me relever et nous avions pris la plainte de cet homme. Je compris par la suite pourquoi il était fou. Il nous parlait d'un homme, avec des poils, des yeux jaunes et des dents crochus.. Un dingue. Nous avions écouté l'homme et primes la route du retour.

Jones expliqua tout à notre supérieur et ma chute en détail. Elle avait visiblement été épique selon lui. Je lui tirais la langue et grimaçais, ma tête me faisait horriblement mal.

-Mattthews , Jones t'enmène aux urgences, il fera moins le malin, et vous prenez votre journée, Jones, tu me feras un rapport sur le braquage quand même.

Il s'occuperait de la paperasse et moi, je me reposerais cela lui fera les pieds.
Le trajet à l'hôpital fut chaotique. Il conduisait comme une brute épaisse et mon crâne tambourinait.

- T'es qu'un pauvre type Jones !
- C'est pour ça que tu m'aimes Chochotte, allez, on y va.

Il m'aida à descendre et à entrer dans les urgences puis il me signala que je devais lui envoyer un message pour qu'il vienne me chercher. Il avait beau être con, il était quand même galant. Une jeune femme blonde vint alors se présenter à moi.


 
Revenir en haut Aller en bas
plus fort que vous ne le pensez

avatar
ღ Messages : 61
ღ Dollars : 4
ღ Date d'inscription : 15/03/2018
ღ Age : 35
ღ Occupation : Medecin
ღ Staut Civil : Célibataire
ღ Enfants : aucun pour le moment
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Candice Accola
ღ Crédits : .sassenach
plus fort que vous ne le pensez
Dim 18 Mar - 20:44
Tout va bien

Kara & Charlie.
Une journée de plus qui commence dans cette chambre qui m’a vu naitre. En bas les pas pressés de ma mère résonnent jusqu’à mes oreilles alors qu’une migraine commence à se montrer le long de mes tempes. Je grimace tout en passant ma main contre mon front … Rien n’y fait les tambours sont toujours présents tout en me donnant la nausée. En silence je me lève de mon lit a l’édredon rose de mon enfance. Bizarrement alors que je devrais me sentir en sécurité dans cette chambre qui m’a vu grandir j’en ressens le contraire. Je ne suis plus cette petite fille naïve qui découvrait le monde à chaque minute. Oh oui j’ai découvert le monde mais comme beaucoup de personne je n’en suis pas ressortit indemne. Allez encore quelques jours ici … Dans quelques jours les papiers de mon appartement seront signés et j’aurais enfin mon chez moi. Je ne dénigre pas mes parents mais pour le coup revenir à 35 ans chez ses parents fut surement l’étape la plus difficile pour moi. Bon ce n’est que temporaire fort heureusement. D’un pas long et paresseux je me dirige vers la salle de bain pour prendre une douche brulante comme je les aime malheureusement avant d’entrer dans la douche, mon téléphone vibra tout en me ramenant à la réalité. Le boulot … Malgré moi un sourire se dessine sur mon visage car même si mon travail empiète clairement sur mon temps libre, je vis pour ça ! La clinique est un des rares endroits qui me permet de m’évader. Au secours des personnes dans le besoin, j’oublie mes malheurs et je deviens utile. Pas le temps d’y penser, pas le temps de me plaindre, je m’oublis et j’en redemande. Les urgences sont en effervescence et ma présence est demandée malgré mon jour de travail. Sans attendre ma réponse est positive même si je précise que j’ai un rendez-vous important à 16 heure et que je suis dans l’impossibilité de le louper. En quelques minutes et après une douche express, je deviens une autre aux cheveux attachés en une queue de cheval et au maquillage léger.

Vingt minutes après je traverse les portes coulissantes de la clinique et l’accueil implorant de mes collègues me fit rire alors que rapidement je me dirige vers les vestiaires pour y enfiler ma blouse. En quelques minutes je me retrouve aux urgences où les gens courent à droite et à gauche sans même s’échanger le moindre regard. Prenant le premier dossier sur la pile, je pris la direction du box correspondant, où une jeune fille brune m’attend avec une arcade sourcilière blessée et une poche de glace sur la tête. Elle se tient plutôt droite ce qui est une bonne chose. Sans même m’en apercevoir, un sourire rassurant se dessine sur mon visage alors que je me présente. « Bonjour, je suis le docteur qui va s’occuper de vous. Alors comment vous vous êtes fait ça ? » Mon dieu je détestais prononcer les phrases pré faites enseigner à l’université et qui étaient formalisées par les hôpitaux. C’était tellement impersonnel et lisse que l’humain se perdait dans des discours antiseptiques à l’image des hôpitaux. Bref ne pouvant refaire le monde à moi toute seule, je reprends pied sur terre en approchant mes doigts de la plaie de l’arcade sourcilière. Bon la plaie est plutôt jolie même si elle nécessite des points de suture et surtout elle ne semble pas infectée. « Pour la plaie je vais devoir faire quelques points de suture alors si vous ressentez la moindre douleur n’hésitez pas à me le dire mais avant ça est ce vous avez mal à la tête et à quelle intensité ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 28
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Dim 18 Mar - 21:30


Tout va bien ...

Charlie Kessington & Kara Matthews


Mon idiot de coéquipier m'avait à peine déposée qu'il était parti. Il avait de la paperasse à faire, mais il m'avait déjà dit lorsque nous étions partis vers le lieu du braquage que ce vieux type était dingo, selon lui, il voyait des choses étranges, mais selon la police, il était juste fou.. Je ne savais pas quoi en penser. Il n'y avait aucune trace de serrures forcées et surtout les seules choses qui avaient disparus selon le vendeur était des marchandises pas encore marquer dans l'inventaire, donc au yeux de a police rien n'avait été volé. Je trouvais cela bizarre. Cet homme avait vraiment l'air paniqué, peut être que le coup de batte était un bizutage, mais le reste ne devait pas l'être, cet homme avait sûrement bel et bien été cambriolé.

La jeune femme blonde m'indiqua un box où m'asseoir, j'attendais et une autre femme blonde se dirigea vers moi, elle m'indiqua qu'elle était le médecin qui allait s'occuper de moi. Je souris, mais mon sourire se transforma en grimace. Elle me demanda comment je m'étais fait ça. Je soupirais.

- Longue histoire et petite blague de mon collègue.. Je lui rendrais la monnaie de sa pièce, mais nous n'aurons pas besoin de vous déranger la prochaine fois, c'est promis. Lui répondis-je en souriant. Un coup de batte sur la tête... Et une chute mémorable selon Jones.

Je vis la jeune femme venir vers moi et regarder mon visage. Je la laissai faire, cela ne piquait plus il faut dire que Jones avait assez appuyer dessus avec du désinfectant en essayant de voir s'il pouvait "arranger les choses", je ne lui aurais pas laissé me recoudre, mais visiblement selon lui il avait fait ça toute sa vie. Une vie de charcutier oui..
La jeune femme m'annonça qu'elle allait devoir me faire des points de suture.. Si j'avais la moindre douleur, je devais lui dire. Elle me demanda si j'avais mal à la tête et à quelle intensité. Je réfléchis, mais j'avais pas vraiment si mal, juste quand je bougeais trop vite.

- J'ai mal à la tête comme une grosse migraine, et lorsque je bouge trop vite, j'ai comme un pique au niveau de ma super bosse.

J'essayais de dédramatiser la chose, mais je peux le jurer, il me le payera cher. -Je suis vraiment désolé, il doit y avoir bien plus urgent que des bêtises idiotes d'un agent de police. Je m'excuse encore de vous déranger.. Jones n'avait aucun remords lui, mais moi si. Sans cette blague pourrie, je ne serais pas ici à déranger du monde et surtout, je n'aurais pas cette horrible bosse sur le crâne.

 
Revenir en haut Aller en bas
plus fort que vous ne le pensez

avatar
ღ Messages : 61
ღ Dollars : 4
ღ Date d'inscription : 15/03/2018
ღ Age : 35
ღ Occupation : Medecin
ღ Staut Civil : Célibataire
ღ Enfants : aucun pour le moment
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Candice Accola
ღ Crédits : .sassenach
plus fort que vous ne le pensez
Mar 20 Mar - 18:43
Tout va bien

Kara & Charlie.
« Longue histoire et petite blague de mon collègue. Je lui rendrais la monnaie de sa pièce, mais nous n'aurons pas besoin de vous déranger la prochaine fois, c'est promis. Un coup de batte sur la tête... Et une chute mémorable selon Jones. » Sans même m’en apercevoir j’esquisse un sourire face au propos de la jeune femme qui semble réceptrice à ma personne. C’est tellement plus agréable de soigner une personne souriante et qui accepte le contact au lieu de se murer dans un silence malaisant. Pire lorsque la personne vous regarde droit dans les yeux tout en vous répondant qu’elle n’a pas mal alors que vous êtes en train de lui planter une aiguille dans le bras. Bref il faut de tout pour faire un monde cependant je préfère faire mes soins dans ce genre de contexte. « J'ai mal à la tête comme une grosse migraine, et lorsque je bouge trop vite, j'ai comme un pique au niveau de ma super bosse. »  En même temps vu que le coup qu’elle vient de prendre sur la tête cela ne me semble guère surprenant mais bon un traumatisme crânien n’est pas à ignorer sait-on jamais. Doucement j’hoche la tête pour lui faire comprendre que je comprends ses propos. Attrapant ma petite lampe de poche dans ma poche je l’actionne devant ses yeux. « Il semblerait que ce soit juste un mauvais coup donc je vais vous prescrire un antidouleur. »

Souriant je quitte ma patiente pour me diriger vers l’armoire à pharmacie pour en tirer une boite d’antidouleur qui sera suffisamment puissant pour lui calmer son mal de tête. Un verre d’eau en main, je retourne auprès d’elle pour lui tendre mon remède que j’espère miracle pour son mal. M’assurant qu’elle ne prenne bien je me retourne pour prendre le matériel pour les quelques points nécessaires à son arcade sourcilière. Commençant à désinfecter la plaie je m’exclame « Sans vouloir être indiscrète, qu’est ce que vous faites dans la vie pour vous prendre un coup de batte sur la tête ? » En y repensant j’essaye de contenir le sourire qui souhaite se dessiner sur mes lèvres. Franchement vu comment ma patiente l’a raconté j’aurai aimé être une petite souris pour assister à la scène. Non pas que je sois d’une nature moqueuse ? Quoi que légèrement mais tant qu’il n’y a pas de mal, je ne vois pas ce qu’il y a de méchant à rire des autres. Rire de tout voila ce que m’apprend encore aujourd’hui mon travail alors que la confrontation à la mort est constante. Si je prends tout à lettre, je serais surement à l’heure qu’il est froide dans un cercueil de bois. Il faut trouver de la légèreté partout du moins tel est le moyen de défense qui me correspond le plus. Tant pis si je peux choquer du moins que je sois préservé des horreurs qui sont le lot quotidien de mon travail.


black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 28
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Mer 21 Mar - 16:41


Tout va bien ...

Charlie Kessington & Kara Matthews


Le médecin me demanda ce que j'avais fait pour avoir cette misère. Je répondis à la jeune femme que c'était une longue histoire. Surtout un beau fou rire pour mon crétin de partenaire. Mais je ne lui en voudrais pas toute ma vie. Un jour, je me vengerais. Les blagues des nouveaux venus étaient connues, on savait que souvent les nouveaux étaient bizutés, mais au point de finir avec une bosse aussi énorme et une cicatrice à l'arcade.. Idiot !

La jeune femme sourit à ma réponse. Je pouvais comprendre, la situation était drôle vue de l'extérieur, c'était quand on avait pris le coup qu'on le prenait en rigolant un peu moins. Je m'en voulais de faire perdre du temps à une personne pour qui parfois le temps comptait. Mais visiblement, cette jeune femme ne devait pas s'en inquièter elle prenait le temps et son sourire me faisait chaud au coeur. Au moins je n'avais pas perdu mon temps, aujourd'hui, j'avais rencontré une personne agréable. Elle me demanda si j'avais mal à la tête et ma douleur sur une échelle. Je lui répondis. Elle hocha la tête et attrapa une petite lampe, elle la passa devant mes yeux. Il était vrai que ce n'était pas agréable, mais cela ne me dérangeais pas plus que ça. Elle m'avoua que ce n'était qu'un mauvais coup et qu'elle allait me donner un antidouleur. Je fus rassuré, pas de traumatisme alors je pouvais souffler. Elle souria et me laissa seule un petit peu. Elle revint avec un verre d'eau et une boite de comprimés.

-Merci. J'en pris un immédiatement et bu une gorgée.

Je la regardais alors prendre son matériel pour les points de suture. Elle désinfecta ma plaie. Elle me demanda ce que je faisais dans la vie pour recevoir un coup de batte sur la tête. Je souris , il est vrai que niveau métier, je ne pouvais pas imaginer quelqu'un qui passerait son temps à risquer de prendre des coups de battes.

-Je suis agent de police. Je viens d'arriver et les bizutages sont une réalité ici malheureusement.

J'avais remarqué le petit sourire de la jeune femme. Je comprenais que le coup de la batte ne devait pas être un quotidien pour elle. Même si elle devait en voir de toutes les couleurs.

-Mais visiblement le mien était mémorable. Enfin la chute, je pense que j'aurais ri aussi si je n'avais pas été la victime. Je lui demandais aussi. Vous ne devez pas voir ça tout les jours?

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» je sais que tu me mens et jusque là tout va bien. {SACHA}
» " l'optimisme c'est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. "
» J'espère que tout va bien ce passer!
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Stain ₪ Si tu crains mon nom, tout devrait bien aller.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Pine Creek :: Rue Principale :: Clinique Médicale-
Sauter vers: