AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Alianova] Prête à tout pour sauver la princesse !

 :: Bienvenue à Pine Creek :: Rue Principale :: Les petits studios Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 63
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 14/03/2018
ღ Age : 29
ღ Occupation : Serveuse dans un petit café, mais un rêve, ouvrir sa propre pâtisserie
ღ Staut Civil : C'est compliqué, anciennement mariée, puis divorcée avant que son ex mari ne meurt... Donc célibataire, sauf peut être une nuit ou deux de temps en temps
ღ Enfants : Une véritable princesse, Zoey
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Jessica Alba
ღ Crédits : Inspire
Je suis le Membre du Mois
Mer 21 Mar - 16:34
ft. Alianova
Koraly
Combat de poules en pleine rue !
Aujourd’hui, tu ne travailles pas. Aujourd’hui, ta fille est à l’école. Et toi, tu es seule à la maison. Et comme à chaque fois que cela arrive, tu sors ce petit carnet qui te sert à noter des recettes. Des recettes de pâtisseries que tu inventes, que tu perfectionnes à chaque fois un peu plus. Dans l’espoir, qu’un jour, tu puisses avoir assez de sous pour acheter une petite boutique où tu pourrais vendre toutes ces petites gourmandises. Tu travailles aussi le design. Car même si le visuel d’un gâteau ne lui donne pas son goût, que ce dernier peut être extraordinaire, de nos jours, le rendu visible compte beaucoup. Et tout peut se jouer avec un petit détail pour attirer l’oeil du client. Car ce dernier mange autant avec les yeux, qu’avec le ventre. La société est de plus en plus exigeante, et si un jour, tu dois te lancer, tu ne veux pas te ramasser comme ce fut le cas en épousant celui que tu croyais être l’homme de ta vie. Ho tu l’as aimé, plus que de raison. Tu as passé de beaux jours avec lui et il t’a donné le plus merveilleux des cadeaux, Zoey. Et pour cette petite princesse qui a une place tellement importante dans ta vie, tu ne regretteras jamais de l’avoir rencontré, de l’avoir épousé. Même si il ne t’a pas offert la vie qu’il t’avait promise, même si après quelques années, il t’a jeté comme une vieille chaussette pour une fille plus jeune qui lui a donné le garçon qu’il voulait. Tout cela, tu t’en fou, car tu as ta princesse à toi !

Cette petite fille qui t’apporte tant de bonheur juste quand tu regardes son sourire. Elle ton rayon de soleil. Oui, elle est le soleil de tes jours les plus sombres. Et te mettant à cuisiner ce matin, tu sais déjà qu’en la retrouvant plus tard, alors qu’elle sortira de l’école, elle va t’offrir ce sourire qui te plaît tant. Ce sourire que tu veux voir tous les jours de ta vie. Tu feuillettes ton petit carnet, tu veux voir ce que tu aimerais cuisiner aujourd’hui. Ce que tu voudrais retravailler ou bien voir ce qu’il te manque comme pâtisserie. Pourquoi pas ces petits macarons en forme de licorne ? Tu sais qu’il te manque un truc dans le goût, mais tu ne sais pas trop quoi… Et tu sais aussi que pour le design de ce petit macaron, tu as encore beaucoup à faire pour que tu en sois satisfaite. Tu commences comme d’habitude, par faire la pâte pour réaliser les coques. Tu te débrouilles sans le robot dont on parle dans les livres de recette parce que toi, tu n’as pas les moyens de te payer un tel robot. Mais tes coques sont toujours belles. Tu as prit le coup de main depuis le temps que tu en fais pour ta petite chérie. Une fois les macarons pochés, avec un cure dent, tu allonges les petits rond pour dessiner la corne de la licorne et deux petites oreilles. Et puis tu commences à préparer ta ganache, comme tu l’as notés dans ton petit carnet, même si tu sais qu’il te manque ce petit quelque chose. Une ganache faite avec ces petits bonbons rouge que tu adores manger. Une fois prête, tu la mets au frigo pour qu’elle puisse refroidir.

Laissant le temps passer, tu fais la vaisselle, tu range un peu, et t’interrogeant toujours sur quoi mettre de plus, tu viens regarder à la fenêtre. Tu aimes venir regarder là, les gens qui passent. Tu te demandes si tu ne devrais pas mettre un peu de sucre pétillant sur les bords des macarons, collé à la ganache. Peut être glisser un morceau de ce bonbon au centre de la ganache avant de la recouvrir avec la deuxième coque. Ou peut être un fruit, un morceau de fraise pour apporter de la fraîcheur et rappeler le goût du bonbon. Mais une silhouette te sort de tes réflexion. Une jeune femme que tu as l’impression de voir souvent dans le coin. Il te semble même l’avoir vue une fois, discuter avec ta fille, alors qu’elle jouait dans le parc… Tu oublies les macarons, ce petit truc qui te manque et auquel tu réfléchissais. Tu sors de chez toi, oubliant même que tu portes encore ton tablier. Tu te diriges vers elle. Tu veux savoir qui est cette femme qui tourne autour de chez toi, autour de ta fille.
« Hey, vous ! Ce n’est pas la première fois que je vous vois par ici. Si vous tournez autour de ma fille, j’appelle la police ! »
Tu interpelles la petite brune, cette femme que tu as déjà vue traîner dans le coin. Tu veux lui faire peur pour ne plus la voir tourner autour de ta fille. Tu veux juste protéger ta petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
les tuer jusqu'au dernier

avatar
ღ Messages : 120
ღ Dollars : 89
ღ Date d'inscription : 16/03/2018
ღ Age : 33
ღ Occupation : Chasseuse.
ღ Staut Civil : Célibataire, au cœur de pierre. Elle a aimé mais elle ne compte pas recommencer cette erreur de sitôt.
ღ Enfants : Non pas pour l'instant, et ce n'est pas dans ses projets.
ღ Faction : Les Chasseurs. Vous avez bien compris, je suis avec les Humains.

ღ Avatar : Emilia Clarke.
ღ Crédits : Nephilim (avatar).
les tuer jusqu'au dernier
Mar 24 Avr - 15:17


Prête à tout pour sauver la princesse !

Kora et Alia.
Soupirant lourdement, Alianova continue de sortir Joker, son loulou adoré. Elle n’arrive pas à comprendre certaine chose dans cette ville. Elle aimerait comprendre pourquoi il n’y a pas tant de chasseurs que ça. Elle qui veut monter une équipe, les choses risquent d’être compromises si elle ne peut pas trouver des recrues. Pourtant, elle a malgré tout son bras droit et son élève. Heureusement d’ailleurs, car sinon elle finirait par devenir folle. Elle ne sait pas réellement combien de métamorphes se trouvent dans cette ville, mais bien trop à son goût. Depuis qu’elle a perdu son jumeau, elle ne peut supporter ces choses. Elle ne les considère même pas comme des humains. Déjà bien avant l’accident, elle ne les supportait pas, mais depuis, c’est une catastrophe. Si elle pouvait tous les tuer, elle le ferait sans hésiter une seule seconde. Arrivant à son appartement, elle monte rapidement les quelques marches, avant de détacher Joker. Ce dernier, fatigué de la balade, va se coucher sur son tapis sans rien demander de plus, ce qui fait rire doucement Alia. Allant ouvrir le réfrigérateur, elle attrape une barquette de fraises avant de se faire un café. Mais au bout d’une heure, elle se rend bien compte qu’elle ne va pas pouvoir rester ainsi dans son appartement, à tourner en rond. Pendant quelques secondes, elle est tentée d’appeler Nolhan. Mais il doit sûrement travailler, aussi, elle ne peut le déranger en lui demandant à ce qu’il vienne s’entrainer avec elle. Attrapant sa veste, elle ressort rapidement après avoir jeté un dernier coup d’œil à Joker qui n’a toujours pas bougé.

Marchant dans les rues, les mains dans les poches, elle apprécie le soleil qui vient réchauffer son visage. Alia a entendu parler d’un bar, aussi, elle veut aller voir ce qui s’y passe. Après tout, même si elle ne considère pas les métamorphes comme des humains, ces derniers se comportent malgré tout comme tels. Aussi, ils vont sûrement boire quelques verres. Mais alors qu’elle passe devant une maison, Alia se fait interpeller. Oh bien sûr qu’elle reconnaît la femme. C’est la mère de la petite que la chasseuse à interroger il y a quelques jours, à propos de la chose qu’elle a vu trainer près de sa fenêtre. Sa mère était persuadée que c’était un cauchemar, mais Alia savait que ce n’était pas le cas. Mais il est hors de question qu’elle confirme les dires de la femme. Prenant un air surpris, la brune regarde l’autre avec des yeux ronds. « Excusez-moi, mais vous devez faire erreur, je ne vous connais pas. » Ce n’est pas si loin de la vérité. Mais bon, Alia sait très bien que ce n’est pas ce que la mère de famille insinue. « Et puis, vous ne pouvez pas m’interdire de passer dans la rue quand même ! C’est un endroit privé madame. »




Tu clignes des yeux, t'es mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pétition pour sauver les galgos. (lévriers espagnols)
» Pétition pour sauver les DUT \o/
» Réunion pour partir à la recherche d'Athéna
» Tenter le tout pour le tout.
» PETITION POUR QUE DANIEL RECUPERE SON CHIEN MENACE EUTHA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Pine Creek :: Rue Principale :: Les petits studios-
Sauter vers: