AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

On emporte en mourant que ce qu'on a donné ღ Karys

 :: Bienvenue à Pine Creek :: Goshen :: Le Cimetière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MEMBRE PATCHÉ

avatar
ღ Messages : 110
ღ Dollars : 2
ღ Date d'inscription : 27/02/2018
ღ Age : 37
ღ Occupation : Mécanicien
ღ Staut Civil : Célibataire et pour l'instant ça me convient parfaitement !
ღ Rang : Membre patché.
ღ Faction : Les Hellhounds MC. Vous avez bien compris, je suis avec les Coyotes.

ღ Avatar : Chris Evans.
ღ Crédits : Tag
MEMBRE PATCHÉ
Jeu 15 Mar - 13:42


On emporte en mourant

que ce qu'on a donné

karys
Il était enfin temps pour moi de faire quelque chose que j'attendais depuis mon retour à Pine Creek. J'allais rendre visite à la tombe de celui qui était mon géniteur ! Car c'était tout ce qu'il était pour moi, il était que celui qui m'avait conçu. Rhodri avait cessé d'être mon père et celui de Aeddan il y a des années de ça. Quand il nous a mis de côté à la mort de ma mère pour être exacte. J'ai donc décidé d'y aller, mais sur mon temps libre, quand je ne travaille pas au garage. Il faut dire que c'est compliqué de prendre une journée de repos la-bas surtout pour une connerie de la sorte. Je me vois pas dire à Russell que je quitte le boulot pour aller sur la tombe de mon paternel surtout après ce qu'il a fait, rectification, ce qu'il n'a pas fait pour moi... J'enfournais ma bécane et je conduisais du jardin du Diable jusqu'à Goshen et j'avais un réel plaisir pervers d'interrompre le calme de ses quartiers avec ma moto.
Après quelques minutes, j'arrivais enfin devant le cimetière. Je pris un moment pour regarder autour de moi après avoir retiré son casque. Goshen est bien plus que l'endroit où Rhodri est enterré. Je me souviens que quand j'étais enfant je venais jouer dans le cimetière, au lycée il m'est arrivé de venir avec deux filles ici et de faire l'amour sur une pierre tombale. Ouais, je sais c'est pas correct, mais j'étais jeune et un peu con on va dire. Puis surtout ce quartier, c'était le quartier de Charlie... Mais je ne vais pas penser à elle, pas maintenant. J'expire un grand coup et je rentre dans le cimetière. Je passe devant les sépultures les plus anciennes et je me dirige directement vers les plus récentes. Il me fallut quelques minutes avant de trouver la tombe que je cherchais :  Rhodri Worrell, époux bien-aimé et père. « Quel tas de conneries ! » Je mis les mains dans les poches en fixant la photo du vieil homme sur la pierre tombale. « Je ne sais pas si quelqu'un qui a passé plus de cinq minutes avec toi aurait écrit ça... Tout le monde savait quel genre de mec tu étais ! Moi j'aurais plus écris un truc du genre Rhodri Worrell, un salaud de première doublé d'un connard, mais chacun son avis... » On pouvait sentir la haine dans chacun de mes mots et j'étais tellement absorbé par ces sentiments, que je n'avais pas remarqué qu'une personne était tout prêt de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 29
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Ven 16 Mar - 11:47


On emporte en mourant que ce qu'on a donné

Emrys Worrell & Kara Matthews


BIP BIP BIP BIP..

Le réveil sonna.. Je soupirais en tapant dessus pour être tranquille et sans ce bruit strident.. Je m'étirais et pausai les pieds au sol. Une fois au chaud dans mes chaussons, je me dirigeais vers la fenêtre pour ouvrir les volets.
Je savais que cet appartement était silencieux dû au fait que ma colocataire devait encore dormir. Je ne fis pas de bruit et me dirigeai vers mon dressing, pour trouver des vêtements. Il était le passage encore ma chambre et la salle de bain qui était la mienne.
Nous avions la chance dans cet appartement d'avoir chacune une salle de bain et un dressing au moins nous nous marchions pas sur les pieds. Je pris une douche rapide et m'habillai. Mes cheveux était humides, je les avais séchés à l'aide d'une serviette, mais ils étaient encore humide et ondulaient dans mon dos. Je les attacherais sûrement avant d'aller travailler.

Je me dirigeais alors vers la cuisine et je vis que tout était éteint, lumière, télé.. Le pot de pop-corn était encore sur la table basse et ma colocataire était dans le canapé toujours endormi avec le plaid que je lui avais mis sur les épaules quand je m'étais rendu compte qu'elle ronflait devant notre film.
Je décidais alors d'aller déjeuner à l'extérieur. Je n'avais pas envie de la réveiller.

Un café n'était pas très loin. J'entrais et commandais un thé et un muffin. J'avais l'habitude de commander ça lorsque j'avais une pause au commissariat. Il faisait beau et j'avais envie de profiter, je pris donc ma commande et sorti marcher en même temps que je dévorais le muffin.
Je travaillais que dans plus d'une heure. J'avais le temps alors de me promener un peu depuis que j'étais arrivé, je n'avais pas cessé de travailler et dans mon dressing mon tableau de recherche pour l'assassin de mon père était croché et j'essayais de résoudre cette énigme pour retrouver cet homme. Je passais devant le cimetière.

Ma mère y avait été enterrée. Enfin, il me semblait que c'était ici. J'avais retrouvé des notes dans les papiers de Mamita qui disait que nous avions vécu ici les premiers jours de ma vie, avant que maman ne soit enterré et que Mamita arrive et que mon père décida de déménager..

J'entrais dans cet endroit sans même savoir où aller et où me rendre pour essayer de trouver la tombe de cette mère que je n'avais jamais connu.. Un homme se trouvait là et était en train de parler à une tombe. Je ne trouvais pas ce comportement étrange,j'avais le même lorsque j'allais sur la tombe de mon père. Mais ceci dit, j'étais moins agressive..
Je ne voulais pas le déranger, mais je devais lui demander..

-Excusez moi... Je m'approchais de lui doucement. Désolé de vous déranger, mais j'aurais voulu savoir si vous saviez où se trouvent les tombes qui dateraient d'environ 28 ans?

Je ne savais pas si l'homme comprendrait, mais au moins je me devais d'essayer.


 
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE PATCHÉ

avatar
ღ Messages : 110
ღ Dollars : 2
ღ Date d'inscription : 27/02/2018
ღ Age : 37
ღ Occupation : Mécanicien
ღ Staut Civil : Célibataire et pour l'instant ça me convient parfaitement !
ღ Rang : Membre patché.
ღ Faction : Les Hellhounds MC. Vous avez bien compris, je suis avec les Coyotes.

ღ Avatar : Chris Evans.
ღ Crédits : Tag
MEMBRE PATCHÉ
Lun 19 Mar - 15:49


On emporte en mourant

que ce qu'on a donné

karys
Je n'avais rien dit à Aedd, il n'aurait pas compris le pourquoi de ma venue. Pourtant j'en avais besoin, j'en avais réellement besoin. Je voulais voir sa sépulture avec son nom dessus. Le savoir six pieds sous terre, m’inondait de joie. Ce mec avait été un salaud autant bien avec mes frères et ma sœur qu'avec ma mère. Je ne sais pas ce qu'elle a pu lui trouver, mais il n’avait rien d'un père. Il ne m'avait jamais dit je t'aime, ni même un mot gentil... Et les fois ou il me touchait, ce n'était pas pour une tape amicale sur l'épaule ou un ébouriffement de cheveux, mais bien pour me foutre son poing en pleine face. Je le haïssais plus que tout. Chaque partie de mon corps de haïssait, d'ailleurs je sentais mes ongles poussaient, comme un début de transformation. Cela arrivait quand j'avais du mal à contrôler ma colère, les ongles, les dents qui poussent laissant place à des griffes et des crocs de coyotes et même mes yeux qui changent de couleurs, mais j'arrivais à me contrôler. Je fermais les yeux un instant et j'expirais profondément ce qui me permettait de redevenir normal, du moins en apparence. Après cela, je disais à voix haute ce que je pensais de lui et des écris sur sa tombe, comme si il pouvait m'entendre...

J'étais tellement hypnotisé par ma colère que je n'ai même pas senti la venue de quelqu'un. Une voix m'interrompt. « Excusez moi... » Je tourne légèrement la tête regardant la brune de la tête au pied. Puis mon regard se pose à nouveau sur la tombe de mon père sans lui répondre. Mais cela ne la gêne pas vu qu'elle continue sa phrase. « Désolé de vous déranger, mais j'aurais voulu savoir si vous saviez où se trouvent les tombes qui dateraient d'environ 28 ans ? » Mon regard reste fixé sur la photo de Rhodri quelques secondes, sans répondre. Peut-être je reste même plus longtemps car j'ai presque l'impression que je perds la jeune femme à côté de moi, qu'elle s'éloigne. Je dois passé pour un rustre ou je ne sais pas quoi. « C'est pas ici en tout cas ! Ici ce sont les nouvelles... Les anciennes sont plus loin. Je peux vous y amener si vous voulez... » Je daigne afin regarder mon interlocutrice mettant les mains dans les poches et attendant sa réponse. Bien sûr je pourrais juste lui indiquer ou elles se trouvent, mais toute façon il faut que j'aille voir la tombe de ma mère et c'est dans la même partie du cimetière vu qu'elle est décédée il y a vingt-sept ans environ...
Revenir en haut Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 29
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Lun 19 Mar - 16:21


On emporte en mourant que ce qu'on a donné

Emrys Worrell & Kara Matthews



Nous avions passé une super soirée série et ronflement hier avec ma colocataire, mais je n’avais qu’une envie après avoir croisé mon panneau « investigations » dans mon dressing. Recoller les morceaux de mon histoire et essayer de retrouver ce type..
J’avais quelques documents accrochés à ce tableau qui m’indiquait que ma mère et mon père avait vécus ici avant le décès de ma mère, qu’elle y travaillait et qu’elle avait même de la famille ici. Je n’avais encore retrouvé personne, mais j’étais sûre que la tombe de ma mère était ici. J’avais été cherché confirmation plusieurs jours avant et aujourd’hui je me retrouvais devant l’entrée de ce lieu où tous ses gens morts étaient maintenant. Un frisson m’avait parcouru. Je savais que je ne devais pas redouter ce moment, mais je n’avais connu ma mère qu’en photo, je ne savais pas vraiment qui elle était sauf d’après les dire de mon père.

J’entrais mon café à la main et décidais de chercher, ce cimetière était énorme. Je ne savais même pas par où commencer. Je vis un homme au loin. Celui ci avait les poings serrés de loin sa carrure pouvait ne pas donner envie au gens de s’approcher mais je ne me laissais pas impressionner et après tout nous n’étions que tout les deux dans ce lieux.
Je le dérangeais visiblement. Celui-ci m’ignora, il tourna la tête vers moi puis reposa son regard sur la sépulture devant lui. Je pouvais y lire « Rhodri Worrell, époux bien-aimé et père. » Je compris que visiblement tout le monde parlait devant les tombes, mais cet homme et moi avions un point commun, notre père n’était plus de ce monde. Je ressentis une pointe de tristesse. Je ne savais que trop bien ce que cela faisait de perdre son père. Même si cet homme devant cette tombe semblait en colère plus que triste.
Je devais quand même savoir où était la tombe de ma mère, je continuais alors ma phrase. J’attendais, mais mon esprit vagabonda, je regardais l’homme, grand, carré, brun avec un charisme fou.. Je mentirais en disant qu’il n’était pas bel homme. Je le vis bouger ses mains les mettre dans ses poches et me répondre un peu sèchement que ce n’était pas ici. Il se détendit et sa voix aussi pour me proposer de l’emmener vers les tombes les plus anciennes. Mon regard croisa celui de cet homme. Il avait quelque chose de familier, mais je ne saurais dire quoi..

-Je veux bien merci..

Je me mis à suivre mon guide et continuais.

-Je suis vraiment d désoler de vous déranger, je viens d’arriver et je n’ai jamais eu l’occasion de venir ici.

Je ne savais pas si mon accompagnateur aurait envie que l’on parler du coup, je préférais arrêter là et le suivre en silence.

 
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE PATCHÉ

avatar
ღ Messages : 110
ღ Dollars : 2
ღ Date d'inscription : 27/02/2018
ღ Age : 37
ღ Occupation : Mécanicien
ღ Staut Civil : Célibataire et pour l'instant ça me convient parfaitement !
ღ Rang : Membre patché.
ღ Faction : Les Hellhounds MC. Vous avez bien compris, je suis avec les Coyotes.

ღ Avatar : Chris Evans.
ღ Crédits : Tag
MEMBRE PATCHÉ
Lun 19 Mar - 19:05


On emporte en mourant

que ce qu'on a donné

karys
Rhodri avait était un père, non je peux pas dire ça, il ne l'avait pas été. Mais durant les neuf premières années de ma vie il était présent, même si c'est ma mère qui s'occupait de nous et lui ne faisait pas grand chose, je n'ai pas de réels souvenirs avec lui, je sais juste qu'il était là à nos anniversaire et c'est tout. mais le jour ou ma mère a quitté ce monde, il n'a plus été le même homme. Bien que au début, je ne lui en voulais pas d'être triste, mais je me suis rendu compte de l'homme qu'il était et je n'ai pas pu rester vivre ici, surtout après la rupture avec Charlie, c'était impossible pour moi. Je suis parti sur un coup de tête, mais je suis revenu récupérer mon petit frère, je n'allais pas le laisser vivre avec lui sachant tous les coups qui m'avait donné. Une part de moi me dit que j'ai bien fait, j'ai sauvé Aedd, mais bon, c'est pas une vie non plus pour lui. J'ai l'impression de ne pas lui avoir laissé une vie correct, à voler, à traîner avec des motards, mais il me dit qu'il aime cette vie et c'est tout ce qui importe !

Je me retrouve donc au cimetière devant la tombe de celui qui a épousé et engrosser ma mère. J'avais besoin de le voir de mes yeux. Je m'étais juré de ne pas revenir ici tant qu'il était vivant et le cancer c'était chargé de lui en juin 2017. Je ne savais pas comment Alana avait réagi, ni même Dylan qui a du l'enterrer du coup, enfin s'il travaille toujours dans l'entreprise familial. Je lui dis donc ce que j'ai à dire quand une voix se fit entendre. Je ne réponds pas de suite et finit par me tourner vers elle lui proposant de la guider dans le cimetière. « Je veux bien merci.. » Je hochais la tête et commençais à marcher d'un pas assez lent, gardant les mains dans les poches mon regard fixé au loin et sans dire un mot. Je n'étais pas de nature bavard, enfin à part pour mettre les filles dans mon lit. Celui qui savait tenir une conversation c'était bien Aedd, moi j'étais loin d'être sociable, bien au contraire... « Je suis vraiment désoler de vous déranger, je viens d’arriver et je n’ai jamais eu l’occasion de venir ici. » Je haussais les épaules. Puis je me rappelais que j'avais promis à mon petit frère de faire quelques efforts sur mon côté renfermé et vieil ours, comme il aimait me le dire. « Ce n'est rien. Puis vous me dérangez pas, je dois aussi aller par la-bas pour rendre visite à ma mère, enfin si on peut appeler ça comme ça... » Je ne savais pas vraiment quel vocabulaire employé, mais passons. « Je suis indiscrets si je vous demande qui vous venez voir ? » Je tournais les yeux vers elle tout en continuant de m'avancer vers l'ancienne partie du cimetière.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 29
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Lun 19 Mar - 19:35


On emporte en mourant que ce qu'on a donné

Emrys Worrell & Kara Matthews


Venir sur la tombe d'une femme que je ne connaissais pas pouvait sembler bizarre pour certain. Mais après tout, c'était ma mère. Le peu de temps que nous avions vécu ensemble, les quelques heures.. Je n'ai jamais lâché une photo de mon père et ma mère qu'il m'avait donné peu avant mes dix ans, quelques années avant que lui aussi ne meure. Cette photo était posée sur une étagère près de mon lit. Un cadre noir simple et à l'intérieur, une photo vieillie qui jaunissait légèrement. Dessus, un homme tenait une femme dans ses bras, la portant devant une maison, ils s'apprêtaient à entrer dans la maison après leur mariage, l'homme était jeune, beau et habillé en costume. La jeune femme brune magnifique elle aussi, avait une magnifique robe de mariée simple, style bohème et une couronne de fleurs dans les cheveux. Je connaissais cette robe. Elle était dans une malle chez Mamita toute mon enfance et quand je lui avais annoncé que je partais , elle avait mis dans cette malle des souvenir, elle m'avait dit que je devais l'emmener et ne l'ouvrir que quand je serais prête. Je me doutais que la robe serait dedans le jour où je l'ouvrirais. Je n'avais pas encore découvert les mystères de cette malle, elle était au fond du dressing et pesait une tonne.

L'ambiance du cimetière n'était pas si glauque que cela. Le jeune homme que j'avais dérangé, marchait doucement vers d'autres tombes. Il avait de grand pas, mais marchait doucement pour ne pas me semer. Il était bien plus grand que moi, et ne semblait pas vraiment habitué à parler à des inconnus. Avec mon boulot, je savais que pour vivre parler était primordial. Et je n'étais pas vraiment du genre timide. Je m'excusais et il haussa les épaules. Il me répondit que ce n'était rien que je ne le dérangeais pas car il allait lui aussi par là-bas rendre visite à sa mère. Enfin le terme qu'il employa été déroutant. C'était sa mère, mais visiblement lui aussi avait des rapports particuliers avec elle.

Il me demanda ensuite si ce n'était pas trop indiscret qui j'allais voir.. Il me répondit que ce n'était rien que je ne le dérangeais pas, car il allait lui aussi par là-bas rendre visite à sa mère.

-Salomé Matthews .. Ma mère.. Je tapais dans un caillou en marchant. Je ne l'ai pas connu, elle est morte quasiment en me donnant naissance. Et j'ai quitté la ville à la suite et ne suis jamais revenu avant aujourd'hui ...

Je ne savais pas si parler comme cela à un inconnu me dérangeais, car après tout, nous nous reverrions probablement jamais.

- Vous n'aviez pas de bon rapport avec votre mère? Enfin je demande ça car vous en parliez de manière étrange..

Je m'étais permise une question intime après tout il l'avait fait lui aussi et si jamais il ne voulait pas répondre, libre à lui de taire la réponse.

 
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE PATCHÉ

avatar
ღ Messages : 110
ღ Dollars : 2
ღ Date d'inscription : 27/02/2018
ღ Age : 37
ღ Occupation : Mécanicien
ღ Staut Civil : Célibataire et pour l'instant ça me convient parfaitement !
ღ Rang : Membre patché.
ღ Faction : Les Hellhounds MC. Vous avez bien compris, je suis avec les Coyotes.

ღ Avatar : Chris Evans.
ღ Crédits : Tag
MEMBRE PATCHÉ
Mar 20 Mar - 16:30


On emporte en mourant

que ce qu'on a donné

karys
Maintenant que j'étais allé sur la tombe de Rhodri je me sentais libéré d'un poids. C'est étrange à dire, mais le fait de voir son nom et de savoir qu'il était la dessous, me faisait un bien fou. J'aurais pu partir, mais je voulais aussi voir la tombe de ma mère, cela faisais presque vingt ans que je n'étais pas allé la voir. En effet quand j'étais parti de Pine Creek je m'étais promis de ne jamais revenir tant que mon père était en vie et du coup, je n'étais pas allé voir ma mère. Mais au fond, elle n'était plus là depuis longtemps. Les cimetières sont juste un endroit ou repose les gens, mais pas besoin d'être ici pour penser à eux. Dans mon cheminement vers la sépulture de ma défunte mère je n'étais pas seul, j'étais avec une brune. Je ne connaissais rien d'elle. Elle m'avait seulement interpellé quelques minutes plus tôt me demandant ou se trouvait les vieilles tombes. Elle semblait totalement perdue et comme j'allais au même endroit qu'elle autant lui montrer le chemin.

Au début, j'étais assez froid et distant, puis je me suis souvenu de la promesse faîte à Aedd, j'ai donc lancé la conversation, puis je la regardais discrètement. ET elle n'était pas du tout dégueulasse à regarder, bien au contraire. Je me disais que même si je m'y prenais bien, je pourrais finir dans son lit ou elle dans le mien. Puis qui à parler d'un lit ? C'était arrivé une fois en Arizona, j'étais allé au cimetière pour voir un de mes amis coyote tué par un gang rival et il y avait cette fille. On avait discuté et le chagrin avait fait que nous avions couché ensemble. Je pense que c'est le fait de voir que rien est éternel, que tout peut se briser en un instant, cela nous fait sauter sur la moindre occasion et moi je l'ai bien.. Enfin je vous épargne les détails, mais si cette brune me dit oui, il est sûr que je ne vais pas dire non. Je me faisais alors un peu plus docile. « Salomé Matthews .. Ma mère.. Je ne l'ai pas connu, elle est morte quasiment en me donnant naissance. Et j'ai quitté la ville à la suite et ne suis jamais revenu avant aujourd'hui ... » « Désolé pour vous... » Ce n'est pas comme ça qu'elle irait dans mon lit, mais je suis assez nulle pour faire la conversation, ce n'est pas mon domaine de prédilection on va dire. Je cherchais un truc à dire quand elle enchaîna. « Vous n'aviez pas de bon rapport avec votre mère? Enfin je demande ça car vous en parliez de manière étrange.. » Je baissais un peu la tête, à vrai dire je n'ai parlé de son accident à personne, c'était tellement horrible que je n'ai rien dis... « Je... Oui, enfin non. Elle est morte quand j'avais neuf ans, il y a donc une éternité. » Je soupire longuement, voyant que j'ai laissé une sorte de malaise. Puis je me jette à l'eau, après tout les chances que je revois la brune sont infimes, puis peut-être après mes confessions j'aurais une chance de la ramener dans mon lit... « Elle s'est suicidée quand j'avais neuf ans et c'est moi qui l'ai trouvé, donc je lui en veux un peu d'avoir ça... » Je me tais et je m'arrête montrant d'un signe de tête une tombe. « Il me semble que votre mère repose ici à en croire le nom que vous avez donné. En tout cas, vous lui ressemblez beaucoup... » Lui dis-je en fixant la photo en noir et blanc sur la tombe qui d'ailleurs n'était pas forcément entretenue...
Revenir en haut Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 29
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Mar 20 Mar - 20:09


On emporte en mourant que ce qu'on a donné

Emrys Worrell & Kara Matthews



Ma mère n'avait existé pour moi que sur des photos. Ces clichés les montraient toujours heureux et amoureux. Je n'avais aucune photo d'elle et moi. Mamita m'avait dit qu'elle avait eu le temps de me prendre dans les bras, et même de dire des choses avec mon père avant de tomber dans un coma suite à une éclampsie. Ensuite, ses organes avaient cessé de fonctionner et elle était morte. Mon père avait refusé de me voir dans un premier temps. Mais après que Mamita lui a passé un savon , comme elle aimait dire, il avait réalisé que j'étais la seule chose qui lui restait de ma mère. La prunelle de ses yeux, il m'aimait m'appeler comme cela. Nous étions fusionnels.
Personne ne comprenait. Par moment, des amies m'invitaient à dormir cher elle, mais je leur disais non. Elles, elles pouvaient venir, mais moi, je ne partais jamais la nuit loin de mon père, j'avais besoin de lui. De son câlin du soir et de son bonne nuit et surtout lorsqu'il me disait à demain, c'était comme une promesse qu'on se reverrait et que jamais il ne me laisserait seule. Même si cette promesse eue été briser par un homme.

L'homme à côté duquel je marchais était grand et plutôt canon. Mais je n'étais pas là pour draguer, et puis dans mon métier, on devait toujours se méfier des gens. Être sociable, certes, mais idiote, non. Je ne coucherais pas avec le premier venu. Je n'étais pas ce genre de fille. Même si plusieurs fois lors de missions, j'avais servi d'appât.
Il m'avait demandé qui je venais voir, je lui avais répondu en toute franchise, je ne reverrais peut-être jamais ce type même si la ville était petite alors autant ne pas mentir et me rendre le plus vite possible sur la tombe de ma mère. Il était désolé pour moi. J'eu envie de lui répondre qu'il n'y était pour rien. Mais aucun mot ne sortir de ma bouche. Après tout les gens faisaient souvent ça lorsqu'on parlait d'un être décédé. Désolé était le mot qui revenait tout le temps et celui que je supportais le moins.

Lorsqu'il me dit qu'il allait lui aussi voir sa mère, je lui demandais s'il avait de bon rapport avec elle, vu les termes employé. Il m'avoua qu'elle était morte lorsqu'il avait neuf ans. Une éternité selon lui. Il avait pu la connaître, même si elle était décédée, je donnerais n'importe quoi pour avoir neuf ans avec ma mère. Il soupira. Nous étions toujours en train de marcher dans les allées du cimetière. Je bue une gorgée de mon thé. Il était juste tiède et j'adorais cela. Le beau brun reprit la parole. Sa mère s'était suicidée.
J'enlevais mon gobelet de ma bouche et le redescendis doucement en écoutant attentivement le jeune homme. Il avait trouvé sa mère, il lui en voulait d'avoir fait ça. Je comprenais.. Enfin, je pouvais essayer du moins. Il s'arrêta soudain. Je ne lui répondis pas. Une mère n'abandonne ses enfants qu'en cas de danger ou d'extrêmes urgences. Enfin, si elle les aime.

« Il me semble que votre mère repose ici à en croire le nom que vous avez donné. En tout cas, vous lui ressemblez beaucoup... » Je tournais la tête vers la tombe qu'il montrait. Je fus choqué de voir qu'il avait raison. "Salomé Matthews" Son nom était inscrit. Il y avait une inscription dessous "Notre amour durera jusqu'à la dernière lune". Je ne compris pas cette phrase, il y avait un croissant de lune dessiné à la suite. Une photo d'elle était à coté. Une femme brune, avec de magnifiques yeux noisette. La ressemblance avec moi était flagrante.. Les larmes me montaient aux yeux.

- Merci... de m'avoir accompagné.. Je ne savais pas si je pouvais rester plus longtemps devant cette tombe. Je ne la connaissais pas et pourtant, j'avais l'impression que sous cette pierre une partie de moins était enterrer.

- Je.. Je.. J'ai du temps avant mon service , si je peux vous remercier avec un café , se serait avec plaisir, enfin après que vous ayez été voir votre.. Enfin..La tombe de votre mère.. dis-je à l'inconnu plus par politesse qu'autre chose, mais je ne pouvais rester plus longtemps devant ma mère... Les larmes se mirent à couler toutes seules sans même que je les contrôle et m'en aperçoive.

 
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE PATCHÉ

avatar
ღ Messages : 110
ღ Dollars : 2
ღ Date d'inscription : 27/02/2018
ღ Age : 37
ღ Occupation : Mécanicien
ღ Staut Civil : Célibataire et pour l'instant ça me convient parfaitement !
ღ Rang : Membre patché.
ღ Faction : Les Hellhounds MC. Vous avez bien compris, je suis avec les Coyotes.

ღ Avatar : Chris Evans.
ღ Crédits : Tag
MEMBRE PATCHÉ
Mer 21 Mar - 18:00


On emporte en mourant

que ce qu'on a donné

karys
J'avais à peine neuf ans et je rentrais de l'école, Dylan était parti avec mon père pour la journée père fils au travail et Alana était à son cours de danse. Quand à mon petit frère Aedd il était chez nous avec maman. Pour une fois je n'avais pas mis longtemps à rentrer. D'habitude je faisais toujours un détour par la boulangerie, la vendeuse était vieille mais très gentille et elle me donner toujours des bonbons, mais ce jour là je n'étais pas aller. Peut-être que j'aurais du... Quoi qu'il en soit je suis rentré chez moi annonçant à ma mère mon arrivée, mais pas de réponse. Je suis monté à l'étage et Aeddan dormait dans son lit. Je cherchais ma mère partout et je suis allé au sous sol. La pièce servait de buanderie, mais aussi d'atelier pour ma mère. Elle était très manuelle et elle dessiner divinement bien. Son rêve de petite fille était de devenir dessinatrice chez les studios Disney, elle rêvait de dessiner les princesses de demain, les modèles pour les petites filles. Mais ce jour là, ce vendredi 6 avril 1990, elle n'était pas en bas pour faire un énième dessin, elle était là pour mettre fin à ses jours. Je l'ai vu debout le fusil de chasse de mon père dans les mains et les larmes aux yeux. Je lui ai demandé ce qu'elle faisait. Elle m'a dit la voix tremblante que je devais remonter et lui pardonner qu'elle ne pouvait plus, que c'était trop dur. Bien sûr, je n'ai pas compris et je me suis avançais vers elle les yeux larmoyant lui suppliant de reposer le fusil. Elle m'a regardé me faisant jurer de veiller sur tout le monde et de prendre soin de Aeddan. Je pensais que si je disais oui, elle allait poser l'arme et venir vers moi me serrer dans les bras mais j'avais tord. J'ai promis et elle m'a sourit puis elle a tirer. En quelques secondes j'étais devenu orphelin de mère et son cadavre gisait devant moi et son sang me recouvrait. Je me suis agenouillé auprès d'elle la suppliant qu'elle revienne mais rien n'y a fait, elle était déjà partie...

En marchant avec la jeune femme ses souvenirs me sont remontés en pleine tête, chaque détail, chaque sensation, chaque odeur comme si je vivais une fois de plus ce jour horrible. J'ai avoué à la brune que ma mère s'était suicidé sans entrer dans les détails. Après tout, qui voudrait connaître ses détails. J'ai menti à tout le monde en plus disant que je l'avais trouvé dès que je suis rentré. Alors que non, je l'ai vu, je lui ai parlé et à ce jour même si je lui en veux d'avoir choisis l'option suicide, je m'en veux d'autant plus de n'avoir rien pu faire pour l'aider et la sauver... Je me sens un peu libéré quand je vois le nom de la mère de la jeune femme. Je lui fais donc savoir que nous sommes arrivés. Cela me rend triste de voir une tombe en piteuse état comme si elle avait été abandonné des siens, mais maintenant que la jeune femme est là, j'espère qu'elle va en prendre soin. Puis après tout ce n'est pas mon problème et je suis mal positionné pour juger, alors que je n'ai pas vu la tombe de ma mère depuis mes dix-huit ans ! « Merci... de m'avoir accompagné.. » Je lui souris faisant un signe de tête. « Y'a pas d'quoi ! » Je m'apprête à repartir, quand sa voix me rattrape. « Je.. Je.. J'ai du temps avant mon service , si je peux vous remercier avec un café , se serait avec plaisir, enfin après que vous ayez été voir votre.. Enfin..La tombe de votre mère.. » Je la vois commencer à verser des larmes je ne vais tout de même pas la prendre dans mes bras, je ne la connais pas assez pour ça, puis je suis pas ce genre de personnes. « Ouais, ça marche. Allons-y maintenant ! Je vois bien que les cimetières ne sont pas bien pour vous. Puis, excusez-moi, mais vous n'êtes pas très belle quand vous pleurer... » Bon c'était maladroit je le sais bien, mais peut-être que je réussirais à lui arracher un sourire ou un rire.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis le Membre du Mois

avatar
ღ Messages : 139
ღ Dollars : 7
ღ Date d'inscription : 13/03/2018
ღ Age : 29
ღ Occupation : Agent de police
ღ Staut Civil : Célibataire, mais à vrai dire je suis trop maladroite pour arrivé à flirter et puis je me suis toujours concentrer sur le boulot
ღ Enfants : pas encore
ღ Faction : Ignorant. Vous avez bien compris, je ne sais pas que les métamorphes existent.

ღ Avatar : Crystal Reed
ღ Crédits : obsession
Je suis le Membre du Mois
Lun 26 Mar - 9:15


On emporte en mourant que ce qu'on a donné

Emrys Worrell & Kara Matthews


Nous nous trouvions devant la tombe de ma mère. Elle était très mal entretenue. Personne ne devait venir dessus. Nous n'avions pas de famille à ma connaissance. Je savais que mon père était fils unique et du coup, il était la prunelle de Mamita, et pour maman , je n'en savais rien. Nous n'en avions jamais parler et nous n'avions jamais reçu de visite familiale, nous avions toujours été mon père, Mamita et moi. Un trio de choc.

Mais de voir la photo de ma mère fis remonter des souvenirs en moi, des remarques de camarades de classe qui se moquaient lorsque je n'avais pas de maman, et par la suite à l'adolescence, lorsque les professeurs demandaient quel était le métier de mes parents.. Que je devais écrire, le mot "décédé".. Aux deux cases.. Pere et mère.. J'en étais dévasté. Mamita m'a dit de mentir, mais je n'y arrivais pas. Je me forçais à marquer ce terrible mot.

Je remerciais l'homme de m'avoir accompagné, il fit un signe de tête et me répondit qu'il n'y avait pas de quoi. Il allait partir lorsque soudain, je lui proposai d'aller boire un café avant mon service. Nous pourrions y aller après qu'il ait été sur la tombe de sa mère. Je voulais le remercier, et en même temps, je ne voulais pas rester seule, pas après cette découverte. Les larmes reviennent, et je ne peux les empêcher de couler. Il accepta.

Il préférait y aller maintenant, car selon lui, je n'étais pas très belle quand je pleurais. Je souris malgré les larmes. Il avait au moins eu le chic de me faire sourire.

-Merci. Même si je ne sais pas si c'est un compliment..
Je séchais mes larmes. Je le suivis vers la sortie du cimetière. Je m'appelle Kara..

Je n'avais pas besoin de préciser mon nom de famille. Je portais le même que ma mère. Nous n'avions même pas pensé à nous présenter. Visiblement arriver dans cette ville et découvrir des choses sur ma famille,sur mon passé, me faisait perdre mes bonnes manières.

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cinéma - Autant en emporte le vent.
» VRAIMENT MOURANT et HILARANT
» c'est pas l'homme qui prend la mer ζ ALOYSIUS
» Les idées reçues
» « Une amie penses-tu, une bien mauvaise amie tu t'es fais mon beau. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Pine Creek :: Goshen :: Le Cimetière-
Sauter vers: